dimanche 25 août 2013

Suivi de grossesse... ou pas : le droit de choisir !

Toujours attachée à ce fameux droit de choisir (et éventuellement de dire non) de façon libre et éclairée, je voulais faire aujourd'hui un petit bilan des examens réellement obligatoires pendant la grossesse.
Cette envie est aussi liée à mon agacement croissant face au personnel soignant qui nous certifie O-BLI-GA-TOIRE des pratiques qui sont seulement recommandées ou usuelles.

Je savais déjà que certaines pratiques plus que courante en France, comme le toucher vaginal, n'étaient absolument pas obligatoires, et pouvaient même comporter certains risques.

Mais, en fait, le résultat de mes recherches a été encore plus surprenant que prévu : aucun suivi n'est légalement obligatoire (aucun risque de prison ou d'amende si vous êtes allergique aux médecins et aux sages-femmes !). 
Le suivi de grossesse classique prévu par le Décret n°92-143 du 14 février 1992 relatif aux examens obligatoires prénuptial, pré et postnatal, qui consiste en 7 consultations prénatales + 1 post-natale et divers examens (albuminurie et glycosurie, dépistages de la syphilis, de la rubéole et de la toxoplasmose, dépistage de l'antigène HBs, numération globulaire, recherche d'anticorps irréguliers, détermination du groupe sanguin si nécessaire...) a été abrogé en mai 2003.


Concernant le nouveau-né, je souhaitais aussi savoir si le fameux test de Guthrie était obligatoire ou non. Après avoir trouvé de nombreuses réponses contradictoires, il semble que ce dépistage néonatal soir finalement obligatoire depuis janvier 2010.

1 commentaire:

  1. Le guthrie a sauvé la vie de mon fils aîné. Sans lui, il serait décédé à 10 jours de "mort subite du nourrisson". Mourant de façon inexpliquée pendant 10 longs jours il a pu être pris en charge en réanimation grâce à ce diagnostique : Hyperplasie congénitale des surrénales. Alors ne rejetons pas tout... Sans lui j'aurais perdu 2 de mes 4 enfants. Je n'ose pas imaginer quelle aurait été ma vie.

    RépondreSupprimer