dimanche 6 octobre 2013

Allaiter... chez le dentiste !


Une croyance populaire dit que chaque grossesse entraîne la perte d’une dent de la maman... C'est heureusement faux, ou bien cela était peut-être vrai à une époque ou l'hygiène bucco-dentaire laissait un peu à désirer ! Mais cela ne devrait plus être d'actualité. Je n'ai donc pas perdu une dent pour chacun de mes enfants (sinon je commencerait à être bien édentée...). Je n'ai pas perdu une dent, non... juste, un morceau de dent !
J'ai donc pris un rendez-vous un peu en urgence chez le dentiste, histoire de pas laisser porte-ouverte aux caries pendant trois mois, et j'ai emmené avec moi ma Petite Tortue qui, à 15 jours, ne se sépare pas de moi plus de 15 secondes...
Bien sûr, Petite Tortue a gentiment dormi dans la voiture, gentiment dormi dans la salle d'attente... jusqu'à deux minutes avant que Mme le dentiste vienne nous chercher. Je l'ai donc fait téter en espérant fortement qu'elle allait se rendormir... mais non.
Allaiter hors de chez moi ne m'a jamais posé problème, surtout depuis que j'ai découvert les vêtements de chez mamaNANA qui me permettent d'être bien habillée ET d'allaiter discrètement, mais là, quand même, je n'avais pas prévu cette situation...
Mais bon, ne voyant pas d'autre solution, je demande gentiment à Mme le dentiste si ça ne la dérange pas que je m'installe sur son beau fauteuil en gardant ma Petite Tortue dans les bras. "Mais non, c'est pas possible, je vais faire du bruit" (comme si ça la dérangeait à son âge), "je dois mettre une serviette" (de 10 cm de large : elle risquait pas de mourir étouffée dessous !), "...blablabla, pas possible."
Bon, je repose ma Petite Tortue dans son cosy-qu'elle-aime-pas en me disant qu'elle arrivera peut-être à rester tranquille 5 ou 10 minutes.
Non. Elle commence à s'agiter. Hurlement en préparation. J'imagine la suite du rendez-vous : 15 minutes de hurlement de nourrisson, le dentiste qui part en vrille et me perce la mâchoire... ou je laisse tomber le rendez-vous ??? Je me sens un peu dans une impasse !
Je décide finalement de coller ma Petite Tortue contre moi, du côté opposé au dentiste, et je la rebranche au sein en disant à Mme et son assistante "et si je la mets comme ça, ça ne vous dérange pas (?)" (c'était pas vraiment une question en fait). Je me dis qu'après tout, avec nos 56 kg à nous deux, on prend pas plus de place sur le fauteuil qu'un grand mec costaud, mais j'ai quand même un petit peu peur de me faire envoyer balader.
Même pas. Petite Tortue calmée prend le moins de place possible, à l'abri entre mon bras et moi. Mme le dentiste et son assistante peuvent finalement réparer ma dent et semblent même toutes émotionnées à la fin du rendez-vous d'avoir travaillé dans ces conditions insolites. Pas de regards réprobateurs ni de propos grincheux, juste la découverte d'un univers un peu inconnu et de petites choses que l'on croit impossibles. Au revoir et sourires. Merci !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire