lundi 21 juillet 2014

Ré-écrivez la fin !

Je n’avais pas fait attention tout de suite à ce billet, le titre ne m’avait pas interpellé, mais quand je l’ai finalement lu, j’ai cru que j’allais pleurer.

mamaNANA a sans doute été mon plus grand soutien à l’allaitement, c’est un peu ma Leche League à moi.

J’ai découvert ce site il y a 7 ans. Mademoiselle Z. avait un mois et nous étions invités à un mariage. Je ne voyais pas trop comment m’habiller et je n’avais pas envie d’aller à un mariage en jean/T-shirt sous prétexte que j’allaitais.

J’ai cherché sur Google « robe + allaitement », en étant persuadée que ça ne devait pas exister, et, là, je suis tombée sur mamaNANA.
Non seulement, ils vendaient des robes d’allaitement, mais leurs robes me plaisaient plus que ce que je trouvais habituellement en magasin. Ou, plus exactement, ce que je ne trouvais pas, car mes dernières sorties shoppings, même sans allaiter, s’étaient souvent finies par beaucoup d’énervement et de frustration tellement je ne trouvais rien de mettable !

J’ai hésité avant d’acheter. Je n’avais jamais acheté de vêtements en ligne, sans essayer. Mais je me suis finalement laissée tenter.
Mademoiselle Z. ... qui a volé la vedette à la mariée !
Il faut dire aussi que leur site est extrêmement agréable, clair, bien présenté. On ne se sent pas noyés sous une avalanche d’articles, mal mis en valeur, et tellement nombreux qu’on fini par ne plus avoir envie d’en choisir un seul… Comme c’est le cas sur certains sites de vente en ligne de vêtements ou chaussures.
Il y a un petit mot pour détailler chaque article, ce qui permet de mieux se l’imaginer, et de bons conseils pour choisir sa taille, personnalisés même, les conseils, si on a un doute !

Après cet achat exceptionnel (on n’est pas tout les jours de mariage !), je ne pensais pas forcément retourner vers cette boutique en ligne car je trouvais tout de même les articles un peu chers pour mon budget.

Mais après avoir eu le sentiment d’être habillé comme un sac à patate pendant toute ma première grossesse, et après avoir trop vite interrompu mon premier allaitement faute de soutien approprié, j’étais bien décidé à tout faire pour allaiter mon Petit Prince le plus longtemps possible ET je DEVAIS être présentable pour travailler : les élèves de collège/lycée savent remarquer les fautes vestimentaires impardonnables ! Ah ! Le mythe du prof de Math en chaussettes dans ces sandales…

Être bien habillée... pour pouvoir tirer son lait et travailler !
Sauf que, dans ma garde-robe, il y avait essentiellement des vêtements d’adolescente, adaptés ni pour allaiter, ni pour enseigner. J’ai donc décidé de faire d’une pierre, deux coups : j’ai renouvelé ma garde-robe chez mamaNANA.
Ce n’est pas compliqué, il n’existe pas d’équivalent pour s’habiller correctement quand on allaite, ni en ligne, ni en ville !

Il faut rajouter que, contrairement aux vêtements d’allaitement moches, que l’on trouve dans les grandes enseignes, les articles mamaNANA ne portent pas en sous-titre à peine subliminal « CECI EST UN VÊTEMENT D’ALLAITEMENT ».
On peut donc les porter pendant l’allaitement et aussi longtemps après, ce qui les rentabilise. Certains sont aussi adaptés à la grossesse et/ou permettent de cacher le ventre très glamour que l’on a après avoir accouché (ou en début de grossesse quand on n’a pas encore envie de l’annoncer officiellement mais qu’on a déjà très envie de vomir et qu’on arrive plus à fermer ce p%@#& de jean !)

Se sentir belle pour le réveillon...
même si le ventre est toujours là !
Alors, voilà, en 7 ans, 4 grossesses et environ 57 mois d’allaitement, je n’irais pas jusqu’à dire que je me suis soudain intéressée à la mode mais, j’ai appris à m’habiller, mieux que je ne l’ai jamais été.
Mon corps s’est beaucoup déformé transformé mais je me sens quand même assez bien dedans et c’est surtout grâce à mamaNANA.

J’espère donc très fort que la pancarte accrochée à la porte de ce super magasin en ligne sera seulement « Fermé pour travaux !» et pas « Fermeture définitive ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire