lundi 18 juin 2018

Ecrire

Si je résume : j'aime beaucoup l'idée folle (voir un peu débile même) de "No plot ? No problem !" : écrire un roman, soit 50 000 mots en 30 jours, quoi qu'il arrive, écrire pour écrire.
 
Ensuite tout le blabla sur où, quand, comment s'organiser, est moins intéressant pour moi (sûrement parce que j'ai déjà bien fait le tour des possibilités de mon agenda), et qu'étant donné où j'habite, je ne devrais pas avoir trop d'hésitation entre le Starbuck et la bibliothèque comme lieu d'écriture, peut-être entre le bureau et le jardin ?

Après avoir été très tenté par l'achat d'un bel ordinateur portable tout neuf, je me suis finalement rabattue sur un petit clavier pour ma p'tite tablette (j'essaye de me convaincre que je viens d'économiser 1000 € !). En tout cas, j'ai un brin de mobilité.
Par contre, j'ai adoré "Save The Cat".
Même si je n'ai pas vraiment l'intention d'écrire un scénario, ce que j'ai dans la tête ressemble pour l'instant beaucoup plus à des scènes d'un film qu'à un roman. Et cette façon de concevoir un scénario est, je pense, une excellente façon de concevoir une bonne histoire tout court, et fourni toutes les clés pour construire les scènes manquantes.

En mélangeant l'écriture irrationnelle de 50 000 mots (!) à la structure d'un scénario à la Blake Snyder, j'arriverais peut-être à quelque chose.
Soyons fous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire